oct
7
2014

6 règles pour refaire son site sans perdre son référencement

Refaire sont siteSe lancer dans la refonte de son site Web est toujours une angoisse pour son propriétaire, et d’autant plus si les positions Google actuelles sont bonnes.

Comment Google va t’il réagir ? Vais-je perdre mon positionnement actuel ? Comment puis-je améliorer mon référencement avec mon nouveau site ?

Je vous rassure, en respectant quelques règles de bonnes pratiques tout devrait bien se passer et le résultat devrait être encore meilleur qu’avant.

 1 – Bien choisir le logiciel de développement

Avant de vous lancer dans la refonte de votre site la question à se poser est : Est-ce que je reste sur le logiciel existant ou faut-il en profiter pour migrer vers un nouveau logiciel ?

Changer de logiciel va plus loin qu’une simple refonte graphique. Cela revient à refaire une nouvelle installation et à transférer le contenu. Mais c’est la meilleure option surtout si votre site a été fait avec un logiciel ancien n’offrant plus de possibilités d’évolution.

Ma préconisation en terme de logiciel est :

  • WordPress pour les sites vitrines, blogs ou petits site E-commerce : Pour la richesse de ses extensions, pour sa communauté très active, pour sa facilité de mise en oeuvre, pour son adéquation avec le SEO, pour sa gratuité
  • Prestashop pour l’E-commerce : Pour la richesse de  ses extensions, des ses thèmes graphiques, pour son adéquation SEO, pour sa flexibilté, pour sa communauté très active

Articles connexes :

 

2 – Bien penser la structure de son nouveau site

Refaire son site c’est aussi l’occasion de remettre de l’ordre dans ses pages.  La structure, la hiérarchisation des pages, le regroupement en catégories comptent beaucoup pour Google. Avant de se lancer dans la refonte,  il est essentiel de bien réfléchir à l’arborescence de votre nouveau site, aux menus de navigation.

La meilleure structure pour le référencement est la structure en silos. De cette structure découlera le cheminement, la navigation au seins de vos pages.

Structure des sites E-commerce

Pour certains sites la structure paraît évidente, je pense aux sites E-commerce.

Ce sera une structure en silos sur les niveaux suivants :

Accueil > Catégories de produits > Sous-catégories de produits > Fiches produits

Tout le travail consistera à bien définir ses catégories de produits en ayant en tête les mots clés par lesquels les internautes arriveront sur le site. L’idéal étant d’avoir une correspondance entre les mots clés phares et vos catégories de produits. Le bon nommage de vos catégories sera essentiel.

Structure des sites vitrines

C’est parfois moins évident pour un site vitrine proposant des services de trouver une arborescence.

Il faut se poser les questions de bases suivantes :

  • Comment les internautes font leurs recherches sur Google ?
  • Comment vais-je regrouper mes services ?
  • Est-ce que mes thèmes principaux correspondent aux thèmes les plus recherchés ?

Idem que pour les sites E-commerce, optez pour une structure en silo. Cela pourra par exemple être :

Accueil > Services > Descripton du service

3 – Compatibilité mobile

C’est un aspect à prendre en considération lors de la refonte. Si votre site n’était pas encore responsive design, c’est le moment d’y passer.

La compatibilité mobile des sites est un critère que figurera très probablement dans la liste des critères de classement Google. Ggoogle a rajouté tout récemment un outil de test de compatibilité dans ses outils pour webmasters.

Un site responsive ça veut dire un site adaptatif à tous les formats d’écran du marché, tablettes, mobiles, pc. Ca signifie plus de visibilité.

Articles connexes :

4 – Travailler sur un site preprod

Pour refaire votre site vous n’allez pas le faire sur votre site qui est en ligne à moins d’être très sûr de vous et de pouvoir le faire en un temps très court.

Pour faire les choses bien, il faut travailler sur une version pré production de votre site. Vous aurez ainsi tout le loisir pour monter votre nouveau site et de faire tous les tests nécessaires avant sa mise en ligne officielle.

Point très important pour le SEO, pensez à bloquer le robot Google sur votre site préprod. Un petit « Disallow : / » fera l’affaire dans un ficher robots.txt.

Pourquoi bloquer Google ? Parce qu’il va trouver votre site même si vous ne faites aucune action de référencement. Comme votre contenu sera similaire à votre site déjà en ligne cela va créer du contenu dupliqué et nuire à votre positionnement Google.

Bien entendu, il ne faudra surtout pas oublier de le débloquer à la mise en ligne.

5 – Les redirections de pages de l’ancien site

Une fois que votre sire preprod sera prêt, il sera temps de penser au référencement.

Le référencement commence par la récupération de l’acquis. Si vous avez choisi l’option de refaire votre site avec un nouveau logiciel ou de changer fortement sa structure, les URLS de vos pages auront changé. Il faut savoir que Google garde un historique de chaque page des sites web. Des pages anciennes peuvent avoir un historique très intéressant qu’il serait dommage de perdre.

Par historique google on entend les liens que google a mémorisé vers une page, les marqueurs que google a enregistré.

Donc la règle n°1 est de mettre en place de redirections permanentes, de type 301, des anciennes pages principales vers les nouvelles pages traitant du même sujet. Techniquement cela se fait par la mise en place de règles de redirection dans un fichier .htaccess. Si vous avez opté pour WordPress cela peut se faire aussi très simplement avec l’extension Redirection.

Mettre en place ces redirections évitera aussi que les anciennes pages toujours affichées dans les résultats de Google renvoie des erreurs 404.

Cas ou les redirections ne sont pas indiquées

Si votre ancien site a été pénalisé par Penguin, il sera préférable de ne pas mettre les redirections en place car les pénalités seraient transmises au nouveau site.

6 – Optimisation contenu et mise en ligne

Faites les optimisations SEO on-page habituelles  :

  • Choix des pages d’atterrissage
  • Title, meta description
  • Densité des mots clés, champ lexical
  • Maillage interne
  • Images
  • etc.

Une fois que tout est prêt, procéder à la mise en ligne, puis dérouler une checklist afin de vous assurer que vous n’avez rien oublié.

Si vous êtes pressé de constater les changements dans Google, sachez que vous pouvez forcer la réindexation de vos pages avec l’outil Google Webmaster Tools.

Un projet de refonte ?

Pour une refonte dans les règles de l’art,  faites appel à un pro : Nous contacter

 

  

Ajouter un commentaire

Référencement Page 1

Référencement Page 1

Réseaux sociaux