avr
30
2014

Comment augmenter votre trafic longue traîne ?

Pourquoi miser sur le trafic longue traîne ?

Qu’est ce qu’on appelle longue traîne ?

Un petit rappel sur la définition de la longue traîne en terme de référencement : Pour simplifier on peut distinguer 2 grandes catégories de recherche web, la recherche sur des mots clés phares et la recherche sur des mots longue traîne.
La longue traîne c’est tout le cortège d’expressions clés très ciblées. Les expressions clés sont composées de plusieurs mots (supérieur à 3).

Prenons l’exemple d’un internaute qui recherche un maillot pour cyclisme.
Il pourra taper soit :

  • maillot cyclisme, s’il n’a pas de préférence particulière et s’il veut le plus de résultats possible.

soit :

  • maillot cyclisme manches courtes
  • maillot cyclisme blanc Opodo
  • maillot cyclisme manches longues

s’il sait ce qu’il veut et souhaite trouver directement le bon produit.

C’est ce second type de recherche que l’on qualifie de longue traîne.

Miser sur la longue traîne : une stratégie payante

Miser sur le trafic longue traîne est indispensable pour développer un trafic important. Même si à première vue il s’agit de mots-clés moins utilisés dans les barres de recherches, vous aurez beaucoup plus de chance de mieux vous positionner sur ces derniers que sur les mots-clés plus tapés et très concurrentiels.

Faites le test et regardez le résultat : Combien de visiteurs découlent d’une recherche à mots-clés issus de la longue traîne ? Il s’agit souvent de plus de 80% voire 90% des visiteurs !

mot clé seo

Prenons en exemple le site http://www.quicksprout.com/ : en 14 mois, le site est passé de 88 833 à 173 336 visiteurs en ne faisant qu’une chose : changer de stratégie et mettre en avant les mots-clés longue traîne ! Dans le mois qui a suivi, 91% des visiteurs du site étaient ceux provenant d’une recherche à mots-clés longue traîne.

Comment procéder pour identifier les mot longues traîne ?

Utiliser Google Suggest

Google Suggest c’est les suggestions de mots clés que donne google dans la recherche web. Ces suggestions correspondent aux expressions les plus recherchées par les internautes.

Commencez par taper par exemple maillot cyclisme et voyez la liste d’expressions clés suggérées.

google-suggest

Google Analytics et Google Webmaster Tools

Même si Google Analytics n’affiche pas tous vos mots-clés, vous pouvez les consulter dans les Google Webmaster Tools.
Pour cela, connectez-vous à votre compte Google Analytics, allez dans « Acquisition », puis  » Keywords » (mots-clés), puis « Organic » (bio) : une liste de mots-clés liés à votre trafic devrait s’afficher comme ceci :

Voyez ensuite les mots-clés qui vous apportent le plus gros volume de visiteurs et utilisez-les pour les attirer !

Attention au bourrage de mots-clés

Une fois les expressions clés, correspondant à votre site, identifiées, il suffit de passer à l’optimisation du contenu de vos pages.

Le piège d’une telle stratégie est de tomber dans le bourrage de mots-clés : vous voyez que ceux-là marchent et vous apportent du monde, et voilà que vous commencez à modifier tous vos textes avec ces mots-clés au point que ce dernier devient incompréhensible et douteux !
Une telle démarche reviendrait à réduire la qualité de votre contenu, et tout le monde sait que le contenu est ce qui importe le plus pour les moteurs de recherches.
Cela reviendrait donc à ruiner vos posts et réduire la notoriété des pages que vous cherchez justement à valoriser !
La solution : n’ajouter des mots-clés que si vous pensez que cela est utile pour les utilisateurs.

Pour reprendre l’exemple précédent, le site a modifié le terme  » inspiration » en  » motivation » pour mieux ressortir dans ces résultats : une modification mineure mais qui a tout de même des conséquences positives.

A titre indicatif, le site préconise environ 3% de mots-clés particuliers par rapport à la densité totale de l’ensemble des mots-clés.

Enfin, il faut persévérer

Il est clair que ces quelques modifications de mots-clés ne vont pas vous faire atteindre la première place en un clin d’œil, mais cela permet au moins d’optimiser un peu les textes et titres afin d’avoir de meilleurs résultats au long terme.

La page du site en question a par exemple mis 4 mois a tirer profit de ces changements de mots-clés, mais elle a gagné 37% de trafic en plus à la fin du 4eme mois. Au lieu de faire beaucoup de modifications sur une page en particulier, mieux vaut faire plusieurs modifications sur des centaines de pages (surtout dans le cas de blogs).

En conclusion, il existe plusieurs stratégies pour référencer un site, mais l’essentiel est de ne compter que sur celles qui marchent, autrement dit des méthodes douces, équilibrées et payantes au long terme. Attention donc à ne pas surcharger les pages de mots-clés pertinents et à choisir les bons mots-clés à optimiser.

 

 

Ajouter un commentaire

Référencement Page 1

Référencement Page 1

Réseaux sociaux