jan
11
2013

Tout sur le fichier sitemap

Comment utiliser ce fichier et quelle importance a-t-il pour le référencement ?

Dans quel cas utiliser le fichier sitemap ?

Une fois que votre site web est créé et référencé (de préférence!), on peut s’apercevoir que certaines pages du site ont été mises de côté par Google. Elles n’ont pas été indexées correctement, ne se référencent pas bien, bref, elles ne sortent pas du lot.

La cause du problème est alors très certainement claire : il s’agit de pages plus « profondes », autrement dit des pages où accessibles par l’internaute en 3 ou 4 clics.

Google ne les a donc pas jugées très pertinentes car l’internaute doit normalement arriver à accéder à toutes les pages du site en 4 clics grand maximum.

 

pages sites

indexation des pages du site

La plupart du temps, les liens pointant sur ces pages en particulier ne sont pas assez nombreux et le seul moyen d’accéder à ces pages est de s’y rendre via le site lui-même.

Pour résoudre ce problème, vous pouvez créer soit un plan du site (attention, il ne s’agit pas d’un sitemap mais bien d’un plan du site), comme ceci :

carte du site

 

Sur ce plan, chaque page du site est indiquée et comporte un lien vers la page en question. Cette « carte du site » doit être une page à elle seule,  réservée à cet effet.

Soit créer le fameux fichier sitemap !

Comment se présente un fichier sitemap ?

Il contient l’ensemble de toutes les URL que vous souhaitez indexer et s’adresse aux moteurs de recherche.

 

Il se présente sous cette forme :

fichier sitemap

 

Quelle est l’utilité d’un tel fichier ?

Les robots « bots » des moteurs peuvent  recenser toutes les pages du site à indexer grâce à cette liste d’URL et ainsi permettre à toutes ces pages d’être indexées.

Le fichier est rédigé soit en format texte en utilisant une ligne par URL, soit en langage  XML et peut s’éditer sur un tout petit éditeur de textes de type bloc-notes.

Détails et caractéristiques

Un fichier sitemap ne peut pas contenir plus de 50 000 URL par fichier et doit être encodé au format UTF-8. Les URL ne doivent pas être relatives et doivent être inscrites en entier et commencer par « http ».

Il est possible de choisir le nom du fichier sitemap utilisé, donc mieux vaut en choisir un compliqué pour que vos concurrents n’aient pas à savoir quelles pages du sites vous cherchez à faire indexer.

Vous pouvez également y noter d’autres informations utiles qui peuvent servir de repères aux robots des moteurs, comme la date à laquelle le bot doit mettre à jour le fichier et l’affichage de la dernière mise à jour effectuée sur ces pages.

Grâce à ces repères de dates, les robots peuvent savoir quelles pages indexer plus tôt que les autres, quelles sont celles qui ne doivent pas être scannées et celles qui doivent l’être plus tard.

On y trouve ainsi la balise <lastmod> qui indique la date de la dernière mise à jour effectuée par le moteur au format W3C. Si vous ne souhaitez par mettre d’heure il est possible de la laisser au format AAAA-MM-JJ.

La balise <changefreq> est celle qui indique au moteur la fréquence des mises à jour que vous souhaitez effectuer sur la page. Vous avez le choix entre always (toujours), hourly (toutes les heures), daily (chaque jour), weekly (chaque semaine), monthly (tous les mois), yearly (une fois par an) ou never (jamais).

La balise <priority> indique l’importance de la priorité que vous souhaitez donnez à votre page. Vous choisissez ainsi une valeur comprise entre 0.0 et 1.0 en fonction des valeurs des autres pages du site. Si vous ne souhaitez pas de spécificité, la valeur par défaut est de 0.5.

Les fichiers sitemaps spécialisés

Si le fichier sitemap est conçu pour accueillir des images, des vidéos, des actualités ou des contenus pour mobiles, alors son édition doit s’effectuer obligatoirement en langage XML.

Fichier Sitemap et Référencement, quel est le rapport ?

Créer un fichier sitemap ne veut certainement pas dire que certaines pages du site seront mieux référencées que d’autres.

Cela n’a d’ailleurs aucun rapport, puisque nous parlons là juste d’indexation des pages sur les moteurs de recherche. Le référencement est une technique qui permet à ces pages et aux mots-clés qui y sont présents d’apparaître parmi les premières pages sur les moteurs de recherche. Le fichier sitemap n’est donc pas un facteur de référencement en soi.

D’ailleurs, les pages non indexées qui ont besoin d’un fichiers sitemap n’ont desfois qu’un faible poids pour Google car elles comportent peu de backlinks puisque la seule manière d’y accéder est de se rendre sur le site lui-même.

Est-il indispensable ?

Non, il ne l’est pas forcément, si toutes les pages de votre site sont bien indexées et que le site ne comporte donc pas trop de pages.

Les fichiers sitemaps ne sont ainsi pas utilisés automatiquement sur tous les sites. Il n’est donc pas toujours nécessaire d’en avoir un, mieux vaut bien construire son site et le netlinking interne qui y est associé et tenter de le faire indexer par Google de la meilleure manière qu’il soit avant d’en créer un.

C’est après la création du site et une fois qu’il est bien indexé (par Google, par exemple) qu’il faut se poser la question de savoir si, effectivement, il serait pertinent ou non de créer ce fichier pour indexer certaines pages en particulier. Reste à savoir lesquelles, et à quelle fréquence ! Si vous souhaitez de l’aide, contactez-nous.

 

 

 

1 Commentaire

+ Ajouter un commentaire
  • Salut, Le fichier CSS est intégré au document via HTML qui n’a pour portée que le document lui-même. Pour avoir une gestion globale à tout un site, il faut jeter un œil du coté serveur. Soit par un langage tel que Java (que tu connais apparemment, mais pas moi) ou PHP en utilisant include ou require . Soit en configurant directement le serveur pour qu’il permettent l’utilisation des Server Side Include .

Ajouter un commentaire

Référencement Page 1

Référencement Page 1

Réseaux sociaux