juin
28
2013

NDD à mots-clés et positionnement

Google sanctionnerait-il les noms de domaines à mots-clés ? Réponse dans cet article !

Des noms de domaines à mots-clés

Comme expliqué l’année dernière dans cet article sur les mots-clés à éviter dans les noms de domaines, Google apprécie de moins en moins ces techniques « frauduleuses » de référencement. Cet article précise également que le fait de privilégier le nom de sa marque dans le nom de domaine est préférable.

Durant ce mois de juin, et comme expliqué dans cet autre article sur les changements prévus par Google en été 2013, de nombreuses actions sont attendues. En conséquences, Google aurait décidé de réellement sanctionner ces noms de domaines à mots-clés.

Bien sûr, pour ne pas totalement dévoiler sa stratégie, Google n’a pas publier d’annonce officielle et Matt Cutts n’en parle nul part.

Pourtant, les résultats sont bel et bien là !

Des résultats certains

Le site de mesure de tendances des SERP (moteurs de recherches) Moz.com a pourtant publié une enquête déterminante pour ces ndd sur son site.

D’après cette enquête, de gros changements de positionnement Google ont été détectés durant cette fin de mois de Juin : le plus grand chamboulement de situation depuis leurs débuts sur Moz.com, plus grand encore que ceux occasionnés par le premier algorithme Penguin.

En voici un aperçu :

mots-clés ndd

 

Quelles catégories sont les plus touchées ?

La question de « thématique du site » étant un aspect important en référencement, Moz.com a établit une liste de pénalités selon les thématiques avec les régressions suivantes :

  • 68.5% (125°/74°) – Home & Garden
  • 58.2% (119°/75°) – Computers & Consumer Electronics
  • 58.1% (114°/72°) – Occasions & Gifts
  • 57.8% (121°/77°) – Apparel
  • 54.8% (107°/69°) – Real Estate
  • 54.1% (107°/69°) – Jobs & Education
  • 50.6% (112°/74°) – Internet & Telecom
  • 49.4% (112°/75°) – Hobbies & Leisure
  • 49.4% (102°/68°) – Health
  • 44.9% (105°/73°) – Finance
  • 44.5% (116°/80°) – Beauty & Personal Care
  • 43.0% (116°/81°) – Vehicles
  • 39.7% (104°/74°) – Family & Community
  • 38.0% (109°/79°) – Sports & Fitness
  • 37.3% (89°/65°) – Retailers & General Merchandise
  • 34.7% (101°/75°) – Food & Groceries
  • 32.4% (107°/81°) – Arts & Entertainment
  • 25.9% (92°/73°) – Travel & Tourism
  • 25.6% (93°/74°) – Law & Government
  • 25.5% (92°/73°) – Dining & Nightlife

On remarque donc que les 3 catégories les plus touchées sont celles concernant les catégories « Maison, jardin« , « Informatique, électronique grand public » et « Fêtes, cadeaux« . Ce sont donc les catégories qui connaissent, selon eux, le plus de noms de domaines à mots-clés.

Une diminution de l’importance des mots-clés dans les NDD conséquente

L’étude montre également que plus le temps passe, et moins Google donne d’importance aux noms de domaines à mots-clés.

Pire, d’après ce graphique, il a même tendance à les déclasser ! :

partial-match domains

 

 

On observe ici une baisse de l’influence des PMD (partial-match domains) de 3,38% environ à 2,41% en l’espace de 3 mois seulement ! Ce qui n’est pas anodin.

Une vérité non contredite

Bien que Google et son équipe n’aient pas communiqué la-dessus, on ne peut pas dire que Matt Cutts démente l’information non plus !
En effet, ce dernier a répondu a une interrogation d’un internaute concernant les mises à jours de Google et a affirmé qu’elles étaient bien « globales » :

twitter update

 

Cependant, on ne peut pas vraiment savoir si cela s’applique particulièrement aux noms de domaines à mots-clés.

Seules les études de ce type peuvent plus ou moins concrètement nous apporter plus d’informations concernant certaines caractéristiques de ces nouvelles mises à jour.

Suivre ces études et l’actualité est une nécessité en terme de référencement naturel sur Google car cela permet non seulement d’en savoir plus sur les conditions dans lesquelles sont traités les différents sites, mais également d’analyser et donc d’anticiper de futures baisses de positionnement sur Google.

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez en savoir plus.

 

Ajouter un commentaire

Référencement Page 1

Référencement Page 1

Réseaux sociaux