avr
4
2013

Quels contenus pour quels mobiles ?

Voici quelques recommandations de la part de Google concernant les différents formats de contenus disponibles sur tablettes et mobiles

Comment adapter son site aux différents appareils mobiles ?

 

Tous les sites ne s’affichent pas de la même manière sur tous les téléphones mobiles et tablettes.

Les navigateurs internet de certains téléphones portables, par exemple, peuvent afficher du contenu en cHTML (iMode), WML ou WAP alors que d’autres l’affichent en HTML5 standard.

Google nomme la première catégorie les « feature phones » et la deuxième les « smartphones« .

Pour référencer les différents contenus de ces deux types d’appareils, Google a besoin de deux types de robots différents, adaptés aux différents mobiles.

 

Le premier robot, destiné aux feature phones, est le Googlebot-Mobile pour :

  • SAMSUNG-SGH-E250/1.0 Profile/MIDP-2.0 Configuration/CLDC-1.1 UP.Browser/6.2.3.3.c.1.101 (GUI) MMP/2.0
  • DoCoMo/2.0 N905i(c100;TB;W24H16)
Et le deuxième Googlebot-Mobile destiné aux smartphones est compatible pour :
  • Mozilla/5.0 (iPhone; U; CPU iPhone OS 4_1 like Mac OS X; en-us) AppleWebKit/532.9 (KHTML, like Gecko) Version/4.0.5 Mobile/8B117 Safari/6531.22.7
Afin de rendre visible à tous les utilisateurs un site au bon format, Google préconise de convertir le site au format Web Adaptive, c’est-à-dire au format HTML. En ce qui concerne les requêtes de médias, Google recommande d’afficher la page en CSS.
Les robots Googlebot-Mobile peuvent également traiter différentes versions d’ HTML, à condition de suivre l’ensemble des préconisations requises.

partage fichiers

Qu’en est-il des sites codés en Javascript ?

Google donne également d’autres préconisations concernant les sites en JavaScript :
  • Si le code du site est, à la base, adaptatif, cela signifie que tous les appareils mobiles adaptent l’affichage du site à l’appareil en question en HTML,CSS et Javascript.
  • Si la détection du site est combinée, cela signifie que le web et l’appareil sur lequel on navigue adaptent tous les deux les contenus aux différents appareils côté serveur.
  • Enfin, si le code Javascript est dynamique, cela signifie que tous les appareils affichent le site en HTML, mais qu’une URL  renvoie dynamiquement différentes versions de ce code aux utilisateurs du mobile.
En conclusion, on peut en déduire que globalement, le fait d’utiliser qu’une seule URL pour le contenu permet non seulement aux internautes de surfer plus facilement et rapidement sur l’appareil, mais il permet également aux pages de mieux s’afficher, entraînant ainsi un partage de liens et de fichiers optimisé.
.
Cette vitesse de navigation est également dûe à la réduction du temps d’affichage et de chargement des images du site sur le mobile.
.
Contrairement à d’autres procédés, l’ URL unique permet aux robots de Google d’indexer le site une seule fois pour y recueuillir toutes les données qu’il a besoin : pas de redirection, moins d’erreurs et meilleures expériences au quotidien.
.
.
.
.
C’est donc le meilleur moyen d’indexer, d’actualiser et de référencer le site rapidement puisque ses codes facilitent la tâche aux robots de Google.
.
Enfin, pour accélérer encore plus l’indexation, le mieux est de ne pas utiliser de fichier robots.txt (CF l’article sur le sitemap).  Si le site en est dépourvu, cela assure un accès libre des codes aux robots et les algorithmes peuvent alors rapidement détecter cette « conception web adaptive » et traiter le site en conséquence.

 

 

Related Posts

Ajouter un commentaire

Référencement Page 1

Référencement Page 1

Réseaux sociaux